La cumbia colombienne est un genre musical plein de rythme, d’histoire, de culture et de saveur

La cumbia colombienne est un genre musical qui résulte du mélange de la culture africaine des esclaves, de la culture européenne des colons espagnols et de la culture indigène des peuples autochtones de la région.
cumbia

Née à l’est de la Colombie dans une région appelée Pocabuy, située dans la partie haute de la vallée du fleuve Magdalena, région des Caraïbes, la cumbia colombienne est un genre musical qui résulte du mélange de la culture africaine des esclaves, de la culture européenne des colons espagnols et de la culture indigène des peuples autochtones de la région.

Ces contributions culturelles de différentes parties du monde font de la cumbia un genre riche, plein de vie, de rythmes, de notes et de nuances; qui s’emparent des sens des corps en les remplissant d’harmonie. Chaque fois que l’on entend de la cumbia colombienne, on entend trois cultures entrelacées qui ne sont pas seulement des notes de musique, mais aussi des danses sensuelles exécutées par des danseurs vêtus de vêtements exotiques et voyants.

Dans les reconstitutions de rituels réalisées par les historiens, il est raconté que les esclaves africains utilisaient des tambours pour accompagner leurs cérémonies funéraires, et que les peuples indigènes de la région ajoutent à ces rythmes des instruments de musique tels que des ocarinas, des flûtes de roseau et des gaitas, en plus d’ajouter des paroles et danses apportées par les colons espagnols.

Une autre pratique réalisée par les esclaves africains était l’émission de chants appelés areítos, qui signifiait danser et chanter, les chants racontaient l’histoire de leur ethnie et les exploits de leurs héros, dont ils étaient fiers car grâce à ces événements, ils transcendèrent et seraient rappelés à la postérité. Bien que les chants de la cumbia ne soient pas des areitos, ce sont des chants, c’est-à-dire qu’ils ont des paroles sur divers sujets, c’est-à-dire qu’ils ont pris de cette pratique un chant pour la mélodie.

D’autres instruments de la cumbia colombienne sont: le kuisi, le tambour joyeux, le tambour d’appel, la tambora, la caja vallenata, le guache, les maracas, le güiro, la cabasa, l’accordéon, la guacharaca et la clarinette.

De la mélodie à l'action

Fondamentalement, la cumbia représente dans une danse la séduction de l’homme envers la femme, les danseurs entrent sur la piste de danse en deux rangées, une de femmes et l’autre d’hommes, puis se déplacent en formant un cercle et quand l’homme rencontre la femme, la femme bouge sa jupe et passe une bougie allumée qu’elle porte pendant la danse pour se défendre de l’homme, ses pas sont courts. De son côté, l’homme porte le chapeau typique, qu’il enlève en s’inclinant devant la femme et en se relevant, il le fait doucement vers la bougie allumée en essayant de l’éteindre.

En ce qui concerne les vêtements utilisés pour cette danse, la tenue de la femme est très proche de l’héritage espagnol avec des jupes longues, des dentelles, des couleurs, des coiffures relevées et la fleur ou les fleurs sur la tête, qui évoque la tenue de la flamenca espagnole. La tenue de l’homme avec un pantalon blanc, un foulard rouge autour du cou et un chapeau, évoque les tenues utilisées lors de la Fête de San Fermín dans la région de Pampelune.

6 commentaires

  1. Tres interessant l’article, je viens de la Colombie mais j’ai aucun idée que la cumbia c’est une mélange avec la culture européenne aussi. Merci

    • Gracias Fernando por llevar nuestras tradiciones y compartir parte de nuestra cultura con este articulo

  2. Un muestra de uno de los ritmos más representativos de folclor caribeño de Colombia , el artículo ilustra muy bien lo que es una Cumbia y lo que se expresa en ella.

  3. Merci à l’auteur de ce magnifique article qui décrit une partie de notre patrimoine culturel.
    La Colombie est bien plus grande et plus belle que ce que montrent les séries ou les films.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *