Hey, lisez et écoutez ceci, c’est de la musique salsa colombienne qui va vous plaire!

La salsa colombienne est l’un des genres musicaux les plus populaires et représentatifs du pays. Elle a son propre style, différent de la salsa traditionnelle, caractérisée par son rythme accrocheur, rapide, et ses paroles chargées de sentiments et de passion.

Hey, lisez et ecoutes ceci, c'est de la musique Salsa Colombienne qui va vous plaire!

salsa colombienne

Le mot “salsa” vient de la langue espagnole et son premier sens selon le Dictionnaire de la Real Academia Española RAE est : “Composition ou mélange de plusieurs substances comestibles diluées, utilisé pour assaisonner ou aromatiser la nourriture”. C’est sans doute le terme le plus logique et connu en gastronomie. 

Cependant, en musique, danse, rythme, harmonie et hanches, ce mot se transforme en un genre musical rempli de magie, de joie et de couleur, et la RAE définit à nouveau le mot salsa comme : “Genre de musique populaire dansant, avec une influence afro-cubaine, interprété par un orchestre accompagné d’instruments traditionnels des Caraïbes et d’un ou de plusieurs chanteurs.”

 

Ainsi, la “Musique Salsa” est un mélange de différents genres musicaux comme la musique africaine, caribéenne, jazz, son, guaracha, rumba, mambo, entre autres, qui se combinent pour créer une mélodie vibrante qui vient assaisonner l’espace où elle est jouée. C’est pourquoi, lorsque nous écoutons de la Salsa, nous n’entendons pas uniquement une chanson, mais le résultat du mélange de différentes influences culturelles et styles musicaux qui convergent en un genre musical.

La salsa colombienne 

La salsa colombienne est l’un des genres musicaux les plus populaires et représentatifs du pays. Elle a son propre style, différent de la salsa traditionnelle, caractérisée par son rythme accrocheur, rapide, et ses paroles chargées de sentiments et de passion.

Les racines de ce genre musical en Colombie se trouvent dans la musique afro-caribéenne, influencée par des rythmes comme la cumbia, le son cubain et le jazz. Au début du XXe siècle, de nombreux musiciens afro-descendants colombiens ont émigré vers Cuba et les États-Unis à la recherche de nouvelles opportunités, emportant avec eux leur héritage musical et contribuant ainsi à l’expansion de ce genre dans différents endroits du monde.

En Colombie, c’est dans les années 1960 que la salsa a commencé à gagner en popularité, grâce à des groupes comme Fruko y sus Tesos (l’un des groupes les plus influents de la musique latine), La Sonora Carruseles et Grupo Niche, qui ont fusionné les rythmes latins avec le funk et la soul, créant un son unique et authentique qui a conquis le public national et international.

Un aspect important de la salsa colombienne est sa capacité à refléter la diversité culturelle du pays, en incorporant des éléments de la musique traditionnelle, comme le vallenato et la musique andine, dans ses compositions. De plus, la salsa a été un moyen de protestation et de dénonciation sociale, abordant des sujets tels que l’injustice, l’inégalité et la lutte pour les droits civils.

Aujourd’hui, la salsa colombienne est toujours vivante et en constante évolution, avec l’émergence de nouveaux talents et la consolidation de festivals et d’événements dédiés à ce genre si apprécié des Colombiens. Parmi eux, le “Festival de Salsa de Cali” dans la ville de Cali, qui est l’un des événements de musique salsa les plus célèbres au monde, rassemblant des milliers de ses fans “Salsomanos” de partout sur la planète pour profiter de concerts, danses, compétitions, concours et événements spéciaux liés à ce genre musical. Un festival à la hauteur d’autres comme le “Festival de Salsa de Porto Rico” et le “Congrès Mondial de la Salsa” à Miami.

Ce genre musical est si vaste, diversifié et riche qu’il possède même son propre vocabulaire pour comprendre sa terminologie.

Dictionnaire de musique Salsa>>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *